IT Trends Blog


Ce blog a été transféré sur http://fplanque.net/Blog/.

La page ci-dessous n'est plus mise à jour.


Archives


lundi, décembre 30, 2002

 
Nouvelle version (b2) en ligne!
Ca y est! J'ai transféré définitivement ce blog à l'URL suivante:

http://fplanque.net/Blog/

Pour le moment j'ai traité les problèmes de performances de free.fr en cachant une version html statique de la page des posts les plus récents, mais je pense que je finirai rapidement par changer d'hébergeur. Toutefois l'URL ci dessus (qui est un redirecteur) restera valide.
Je ne mettrai donc plus à jour ce blog ici sur blogger/blogsopt.
Rendez-vous à la maison! :)

posted by Fran�ois 06:13


vendredi, décembre 27, 2002

 
The dot-com hangover
En repensant à toute cette histoire et on observant ce qui se passe autour de moi, je ne peux m'empêcher de comparer l'état actuel de la net économie à une gueule de bois de lendemain de fête. L'analogie est probablement de circonstance à cette époque de l'année, mais je me suis rendu compte qu'aux US le terme de "dot-com hangover" fait couler de l'encre (enfin, des bits :> ) depuis quelques temps déjà, depuis le début de l'année en tout cas...

.com à la mer

En me laissant porter par Google, j'ai trouvé pas mal de choses intéressantes, dont la photo ci-dessus, très parlante je trouve :)
Je peux également vous recommander la lecture de cet article de profitguide.com sur l'avenir du e-business, mais il y a beaucoup mieux: cet article de FastCompany.com qui propose une vraie réflexion de fond sur la suite à donner à votre carrière après la fin de l'euphorie .com! Bien sûr ce n'est qu'un relativement court article, mais je pense qu'il est extrêmement pertinent sur le fait de poser les bonnes questions!
Je posterai d'autres liens plus tard...
posted by Fran�ois 15:25

 
De l'utopie des abstractions...
L'évolution de l'informatique est une longue histoire ponctuée de tentatives d'abstraction successives destinées à manipuler les éléments de base avec des méthodes de plus en plus haut niveau. Le problème, c'est qu'aucune de ces abstractions, quelle qu'elle soit (TCP, NFS, la mémoire virtuelle, les classes String...) n'a jamais réussi à masquer complètement ce sur quoi elle repose et l'informaticien (développeur, administrateur, architecte...) ne peut toujours pas se passer d'apprendre tout depuis la base... tout depuis 0 et 1!
Joel on Software explique pourquoi dans The Law of Leaky Abstractions.
posted by Fran�ois 12:14


mardi, décembre 24, 2002

 
C'est Noël :-)
Joyeuses Fêtes à Tous!

posted by Fran�ois 07:02

 
Microsoft rachèterait Marcomédia?
La rumeur court sur The Register.
C'est légèrement terrifiant, Macromédia faisant partie des quelques éditeurs qui comptent encore face à Microsoft, mais comme le disait déjà Jesse Berst en 1997, Macromédia a un concurrent suffisamment important en la personne de Adobe pour que le Département de la Justice américaine approuve le rachat malgré les lois antitrust en vigueur.
Pourtant, Macromédia est bien seul sur son créneau fer de lance: Flash. Adobe n'est pas à la hauteur sur ce segment. Microsoft non plus d'ailleurs! Et c'est bien ce qui pourrait les intéresser! D'autant plus que Flash est aujourd'hui supporté sur plus de 95% des postes clients web!
Mais il n'y a pas que ça! Si Macromédia (outre sa situation financière difficile) devient aujourd'hui une proie de choix, c'est parce que l'ensemble de sa plateforme, Flash compris, s'est résolument ouverte à l'environnement J2EE... Celà a pour conséquence, également, de pousser les anciens développeurs ColdFusion vers J2EE (Macromédia revendique 300.000 développeurs fidèles à ses produits en tout).
Tout celà n'est évidemment pas pour plaire à Microsoft qui peine à imposer sa plateforme .Net en alternative à J2EE de Sun. L'importance prépondérante et grandissante de Flash serait un levier efficace... qui profite aujourd'hui à la concurrence.
Un petit mot sur ColdFusion: l'article de The Register cite ColdFusion comme supérieur à ASP (Microsoft) et à JSP (Sun) (On pourrait probablement rajouter PHP dans la liste...). C'est plaisant à entendre pour moi, mais il convient de relativiser. Effectivement ColdFusion est plus accessible et plus efficace pour de petits projets, mais il n'est pas forcément supérieur en termes de performances et de maintenance. Toutefois, le principe de ColdFusion est aujourd'hui de générer du code Java de manière transparente en en masquant la complexité aux développeurs. Son positionnement est donc clair. Pour les projets de plus grande envergure, la bataille se joue réellement entre les environnements basés sur J2EE ou .Net ...
A suivre...
posted by Fran�ois 06:56


dimanche, décembre 22, 2002

 
b2: c'est parti!
Et voilà... une première version de ce blog sous b2 est disponible a l'adresse: http://www.fplanque.com/Blog/itTrends.php.
Je vais probablement poster en double sur les deux versions (Blogger et b2) pendant quelques jours, le temps de finaliser complètement mon implémentation de b2, puis je migrerai définitivement...
posted by Fran�ois 14:18

 
Accessibilité (re)
Ce matin, en survolant mes stats je constate un referrer inhabituel en première position (après Google qui est hors concours)... Et pour cause, ma déclaration d'intention sur l'accessibilité été citée par Tristan Nitot himself, grand gourou es accessibilité parmi les standards du web. Maintenant, il va vraiment falloir que je passe à l'acte! :) ... même si je pense avoir traité le pire il y a quelques temps déjà! :P
posted by Fran�ois 03:36


samedi, décembre 21, 2002

 
Quel outil choisir pour son blog?
Ce blog est actuellement "powered by Blogger", c'est écrit dessus... Tout simplement parce que cet outil me paraissait le plus efficace lorsque j'ai commencé ce blog. Blogger est un service qui permet à tout un chacun de créer son blog en l'hébergeant soit sur blogspot.com soit sur son propre site (l'outil y transfère alors des pages html par ftp). C'est très pratique, mais vite limitatif... Je pourrais citer des dizaines de raisons: format des posts, impossibilité de laisser des commentaires, pas de catégories, pas de feed RSS, difficultés d'intégration avec le reste du site, pas de recherche, etc...
Je suis donc parti à la recherche d'un outil plus complet...
Je suis tombé sur un outil de comparaison assez intéressant, mais malheureusement incomplet. Tous les blog-outils n'y figurent pas (ex: Roller) et les critères de comparaisons sont assez limités (ex: langage).
Dans mon cas, je cherchais un outil opensource en PHP que je pourrais installer sur free.fr... et je crois bien que j'ai trouvé mon bonheur: ça c'appelle b2 et c'est développé par... surprise: un français! (en fait, un corse! :)
Ca manque un peu de documentation, mais ça permet de faire 80% de ce que je voudrais... c'est une bonne base de départ :) Je ferai la transition dès que j'aurai un peu de temps...
posted by Fran�ois 12:00


jeudi, décembre 19, 2002

 
De plus en plus fort!
Dernière fonction qui fonctionne à nouveau comme par miracle: les favicon.ico (ces petites icones devant les favoris) s'affichent à nouveau quand je bookmarque un site!
On ne le dira donc jamais assez: si vous avez un problème avec IE, n'importe lequel, voire même si vous avez un problème avec votre windows, votre ordinateur, votre maison, votre voiture, votre banquier ou votre crémière... commencez donc par effacer vos fichiers internet temporaires! Ca peut faire des miracles!
posted by Fran�ois 05:44

 
Un bonheur n'arrive jamais seul...
En lui effaçant son giga et demi de temporary internet files, mon IE a également retrouvé la faculté d'ouvrir des fichiers RealAudio et des .ZIP sans rajouter [1] dans le nom! C'est magique!! (mais ça ressemble quand même un peu à de la sorcellerie...)
posted by Fran�ois 05:34

 
"Afficher la source" dans Internet Explorer
Tout d'abord on dit "afficher le source" car on parle bien du code source!
Mais la véritable irritation ne vient pas de là (car mon IE en anglais et dit donc "View Source" comme il se doit). La véritable irritation c'est qu'un beau jour cette fonction s'arrête de fonctionner, sans que l'on sache pourquoi. On clique et il ne se passe rien... pas de message d'erreur, RIEN! Et sur le support en ligne MSDN c'est quasiment la même chose RIEN! (en fait, ils vous rabâchent qu'il faut que Notepad (le bloc-notes) soit installé pour que ça marche... mais qui désinstalle Notepad?)
Et aujourd'hui, oh bonheur, je tombe sur la solution presque par hasard: j'avais trop de "fichiers internet temporaires"! J'ai fait le ménage et réduit la taille qui leur est allouée sur le disque dur et plop, voilà, tout à coup, instantanément, je peux à nouveau afficher LE code source!
posted by Fran�ois 05:17


dimanche, décembre 15, 2002

 
Accessibilité: pourquoi? pour quoi?
Dans Plongez dans l'accessibilité - 30 jours pour rendre un site web plus accessible, Mark Pilgrim (traduction Karl Dubost) explique un certain nombre de règles simples permettant de rendre un site web (en l'occurrence un weblog) plus accessible ainsi que les bénéfices que vont pouvoir en tirer certaines personnes souffrant de handicaps physiques, mentaux ou technologiques...
Toutefois, je pense que l'accessibilité bénéficie à une population beaucoup plus large que les personnes handicapées. Tout le monde en bénéficie! En effet, en appliquant les techniques d'accessibilité votre site bénéficie automatiquement des avantages suivants:PS: Evidemment, ça prend un peu de temps... d'ailleurs, moi même j'ai encore pas mal de choses à améliorer de ce point de vue...
posted by Fran�ois 11:00


vendredi, décembre 06, 2002

 
eBook: la killer app qui mériterait que les constructeurs de PDA s'y attardent...
Russel Beatie m'a convaincu il y a 10 ou 15 jours d'essayer de charger un e-book sur mon Palm pour voir... En l'occurrence, sur www.palmdigitalmedia.com filiale de PalmSource, je n'ai trouvé que des titres en langue anglaise, mais avec la possibilité de télécharger un chapitre gratuitement à chaque fois. Je télécharge donc quelques teasers, je hot-sync et... j'oublie...
Quelques jours plus tard, je me retrouve dans le métro sans magazine... c'est là que j'y repense! Je sors mon Palm et je me rends compte du potentiel énorme de ce concept nommé e-book. J'ai plusieurs livres (même si pour l'instant ce ne sont que des chapitres démo) avec moi dans ma poche et ils ne pèsent rien (enfin rien de plus que mon indispensable Palm que j'emmène de toutes façons).
Autre avantage: le support étant totalement rigide, il est possible de le lire en ne le tenant que d'une main (sans que le livre ne se referme) et même de tourner les pages... toujours avec une seule main (très pratique debout dans un métro tout en se tenant à la barre...) Il est aussi possible de lire dans l'ombre grâce au rétroéclairage, tout comme il est possible d'indexer des passsages, d'y ajouter des notes perso, etc...
Toutefois, je ressens vite la petite taille de l'écran comme une gêne. Cette taille est suffisante pour consulter rapidement son agenda ou son répertoire, mais pour lire pendant 20 minutes, c'est rapidement fatiguant! Non seulement parce que celà oblige à tourner la page très souvent, mais aussi parce que pour éviter ceci on a tendance à utiliser une police de caractères relativement petite...
Et là je me pose cette question: à l'heure où les téléphones mobiles intègrent des écrans presque aussi grands que les PDA (le Tréo étant toutefois dans l'excès par rapport à la prise en main), pourquoi diable n'y a-t-il que Franklin avec son eBookman qui ait compris que la taille de l'écran était un des rares avantages que le PDA pouvait encore revendiquer sur le téléphone mobile version 2003?
L'écran du eBookman est approximativement 1,5 fois plus haut et 1,5 fois plus large que celui d'un PDA (lesquels sont tous quasiment identiques en termes de taille), ce qui lui confère une surface d'affichage de 2 à 2,5 fois supérieure, tout en restant très peu épais et en tenant toujours dans une poche! La résolution de l'Ebookman est de 200*240 pixels, mais pourrait être facilement densifiée pour plus de finesse dans l'affichage.
Message à Palm Computing, Sony, Handspring, HP/Compaq, Toshiba, Asus, Nec, Packad Bell, Jujitsu Siemens, Viewsonic et les autres: si vous ne pouvez pas voir plus grand qu'un écran de 7 cm de dialognale, recyclez vous d'urgence (certains l'ont d'ailleurs déjà fait) dans la téléphonie mobile! Nokia, HTC et quelques autres sont en train de vous manger votre marché! Avec 12 cm, votre PDA tiendrait toujours dans la poche, tiendrait toujours dans la main, mais gagnerait un sérieux avantage par rapport à tout ce qui est censé pouvoir se tenir contre l'oreille!
Les mentalités ne sont pas prêtes pour l'eBook? Et alors? Pensez-vous vraiment, messieurs les constructeurs (surtout ceux qui livrent Documents To Go en standard) qu'il est raisonnable de vouloir éditer un fichier Excel sur un écran de PDA actuel? Ne pensez vous pas non plus que vous auriez à gagner à faire de votre PDA la visionneuse de photo/video portable de référence dans les années à venir? Le téléphone, lui, ne dépassera jamais une certaine taille au delà de laquelle la plupart de gens ne voudront plus l'accoler à leur oreille! Profitez-en! (je parlerais de la problématique des kits mains libres une autre fois)
En matière d'écrans: size matters!
posted by Fran�ois 10:14


mardi, décembre 03, 2002

 
photo-mobile, la course commence...
A peine a-t-on le temps de se plaindre de la médiocre qualité photographique du Nokia 7650 que la concurrence lance les hostilités: la panasonic GD87 propose un zoom numérique x2, un réglage de sensibilité, un retardateur...
A mon avis, on va bientôt voir des téléphones avec flash! (le nokia 5100 fait déjà lampe de poche... mais pas photo)
Même tendance pour le nouveau Clié NX70V de Sony, dont l'appareil photo/caméra intégré dispose là aussi d'un zoom numérique x2, de filtres et de réglages de balabce des blancs et de luminosité.
posted by Fran�ois 06:32

 
Un appareil photo dans un téléphone!? Et pourquoi pas non plus un distributeur de PEZ?
Lorsque divers constructeurs ont sorti leur "clip-on" appareil photo pour téléphone mobile ou que Nokia a sorti son 7650 tout grassouillet, je me suis vraiment demandé qui diable pourrait être intéressé par ce genre de gadget aux qualités photographiques aussi médiocres et limités que les capacités de transmission actuelles (contrairement au SMS, un MMS prends plusieurs dizaines de secondes, voire plusieurs minutes à être envoyé!!)
Et puis... la semaine dernière je me suis retrouvé à trois reprises dans un dîner entre amis où j'aurais vraiment vraiment mais vraiment voulu faire une photo sur l'instant. Peu importe si la qualité est passable, ce qui comptait c'était d'immortaliser le moment! Pourtant, je ne trimbale que rarement mon Nikon Coolpix avec moi... car il est beaucoup trop encombrant pour tenir dans mes poches, lesquelles sont déjà bien encombrées avec un téléphone, un pda et un protefeuille... Je me suis alors pris à envisager d'acheter un appareil numérique plus petit, qui pourrait tenir dans une poche, tel le Canon Ixus Digital. Et c'est là que l'appareil photo intégré (même bas de gamme) devient une evidence. A quoi bon un boitier supplémentaire? Autant l'intégrer! D'autant plus que la cuvée 2003 de chez Nokia (exemple: 7250) semble vraiment résoudre le problème de la taille du 7650.
Mais une question reste à trancher: faut il intégrer l'appareil photo dans le téléphone ou dans le PDA (exemple: Sony Clié)? Voire: faut-il intégrer le PDA dans le téléphone (ou le contraire)?... J'ai quelques idées là dessus, mais j'en reparlerai un peu plus tard.
posted by Fran�ois 05:35


lundi, décembre 02, 2002

 
Lutte contre le vol des téléphones mobiles
Tout le monde semble se féliciter que les 3 opérateurs de téléphonie mobile de notre pays se soient enfin entendus pour créer un fichier commun des numéros identifiant (IMEI) les téléphones mobiles volés. Celà ne semble étonner personne qu'ils se soient entendus là dessus en 2002 alors que pour ce qui est d'interconnecter les lucratifs réseaux SMS, ils ont réussi dès... voyons voir... 1999?
Et le fait que le fichier soit national et non international ou tout du moins pas européen? Non ça ne choque personne. Il faut dire que Orange et SFR (Vodafone) sont très peu représentés à l'étranger...
Que voulez-vous? un téléphone volé, c'est un téléphone que nous devons racheter... alors chez les opérateurs (principaux revendeurs) la lutte contre le vol... c'est pas vraiment une priorité... (d'ailleurs je me demande si ce n'est pas l'ART qui les a forcés à agir jusqu'ici...) mais il fallait sans doute qu'ils montrent un minimum de bonne volonté pour nous faire croire que nous pouvons acheter en toute sécurité leurs nouveaux petits bijoux à caméra intégrée...
Mais en réalité, comme pour les voitures, nous saurons dorénavant que notre mobile regretté est sans doute parti pour l'Europe de l'est...

posted by Fran�ois 12:02


jeudi, novembre 28, 2002

 
Extrait de Internet Application Workbook (Philip Greenspun):
Traduction de BlogAtom:
N'oubliez pas que pour chaque personne qui lit ce chapitre, il y a un pauvre villageois en Inde qui est en train d'apprendre le SQL et Java. Un gros salaire peut s'évaporer très vite. Des centaines de milliers d'ingénieurs aéronautiques licenciés dans les années 70 s'en sont rendu compte. Ceux qui étaient restés penchés sur d'obscurs "boulon de train d'atterissage no. 39" ont fini chauffeurs de taxi ou caissiers chez Carrefour. Par contre, une réputation personnelle de professionalisme est un peu plus difficile à construire que le gros salaire, mais aussi plus difficile à perdre. Et si vous n'investissez pas du temps dans l'écriture (de prose, pas de code), vous n'aurez jamais de réputation au-delà de vos collègues immédiats, qui pourraient bien eux-même finir par travailler chez McDonald's et être incapables de vous aider à trouver un job d'ingénieur en pleine récession.

C'est peut être pour ça que les développeurs blogguent plus que les autres? ;)
posted by Fran�ois 15:55

 
Le smartphone fait son chemin... Microsoft et Nokia aussi...
Quelques liens très pertinents cités par Russel Beatie: Dans un article du 21 novembre, Economist.com fait le constat que le marché du téléphone mobile est en passe de vampiriser celui des PDA et des ordinateurs personnels. Le téléphone mobile serait définitivement l'assistant numérique personnel de tout un chacun, plus que tout autre appareil. Voilà pourquoi Microsoft se devait d'entrer sur ce marché (avec grande peine d'ailleurs - Orange SPV dont une critique très intéressante car objective est à lire sur MobiGeeks - c'est en anglais: mais en résumé c'est un appareil qui se rapproche trop de la lourdeur de Windows et pas assez de la simplicité d'un téléphone). L'OS leader sur ce marché est aujourd'hui Symbian (et plus particulièrement Series 60, la version revue et corrigé par Nokia) dont les supporters (Nokia, Motorola, Siemens, SonyEricsson, Panasonic et Samsung) représentent environ 80% des ventes de mobiles! Mais de là à prédire que Microsoft n'arrivera pas à ses fins... il faut garder à l'esprit que MS aurait la capacité, si nécessaire, de racheter un constructeur ou un opérateur mobile! (Après MSN, peut être MSM? :)
En tout état de cause, après MacOS, UNIX et PalmOS, le prochain ennemi à abbatre pour Microsoft s'appelle Series 60! Ca va chauffer entre Microsoft et Nokia...
posted by Fran�ois 04:26


mercredi, novembre 27, 2002

 
La citation du jour
"Il n'y aura jamais assez de travail pour occuper plus de cinq ordinateurs sur la planète."
-Thomas Watson, président de IBM, 1943.

posted by Fran�ois 06:43


lundi, novembre 25, 2002

 
Sans oublier l'imprimabilité ;)
Dans la suite logique de l'accessibilité, il est tout aussi important de veiller à la bonne impression de vos pages... pour tous ceux qui ne sont toujours pas prêts de s'habituer à lire sur écran et ils sont nombreux, comme le rappelle judicieusement pompage.net ce mois ci, explications à l'appui.
Deux petites astuces tout de même pour ceux qui peinent à lire sur écran:
1 - apprenez à régler la fréquence de rafraichissement de votre écran à plus de 60 Hz! Cette valeur par défaut est scandaleusement basse par rapport aux possibilités du matériel actuel. En passant, ne serait-ce qu'à 75 Hz, la diminution du scientillement aura un effet non négligeable sur votre fatigue visuelle.
2 - essayez l'écran plat! De préférence avec une connexion DVI (numérique) plutôt que VGA (analogique) afin de garantir une netteté optimale. là encore, le gain de confort va de pair avec la diminution de fatigue visuelle.
posted by Fran�ois 04:05


dimanche, novembre 24, 2002

 
Accessibilité, Enfin!
Le sujet est dans l'air, on en parle sur StandBlog, chez Russel Beatie, plusieurs autres blogs et même le Journal du Net. C'est plutôt une bonne chose que l'on commence à s'en préoccuper un peu dans notre pays, même si nous n'avons pas de lois pour nous y obliger comme aux US... L'intérêt de rendre un site web plus accessible va d'ailleurs bien au delà du fait qu'il devienne plus accessible aux handicapés! En effet, combien de sites, designés par une agence quelconque, vous affichent des pavés de texte écrits en 6 points (ou encore 8 pixels de hauteur), vous forçant à vous rapprocher de votre écran pour pouvoir lire ce qui est écrit? Mais voyez vous... il parait que c'est plus design... Moi ça me rappelle plutôt les conditions générales de ventes imprimées de manière illisible au verso des bons de commande! Messieurs les créatifs, vous n'avez rien compris! Les lecteurs ne peuvent pas passer leurs journées à lire des tous petits caractères... (et pour les conditions de vente, figurez vous que c'est fait exprès! ;)
Il est important également de constater le fait que vous pouvez effectivement lire des petits caractères... mais que celà devient de plus en plus pénible au fur et à mesure que la journée avance et que la fatigue s'accumule... C'est également plus gênant lorsque le texte à lire est long: on ne peut pas lire un white paper en tout petit même si on peut le faire sans problème pour une brêve.
S'ajoutent à celà, les critères purement techniques de résolution d'écran utilisée par le lecteur. Un écran d'ordinateur affiche probablement entre 60 et 120 points par pouce selon la résolution et la taille de l'écran. Par exemple, des caractères de 12 points seront bien plus gros sur un écran 19 pouces configuré en 800*600 que sur un écran de portable de 15 pouces configuré en 1600*1200!
En fait, la bonne taille de caractères dépend donc intimement de la situation de chacun et il semble dès lors extrêmement prétentieux de vouloir déterminer à l'avance la taille dans laquelle l'utilisateur voudra lire un texte.
Les browsers web permettent depuis assez longtemps de changer la taille des caractères... ce qui fût bien agréable pendant une certaine époque... avant que n'apparaissent les feuilles de styles! Celles-ci ont en effet tendance à figer la taille des caractères quelle que soit la taille réglée dans le menu du navigateur. C'est surtout le cas de Internet Explorer (même en version 6) alors que Netscape 7 par exemple, s'affranchit finalement assez bien du problème.
Pourtant, il existe une solution relativement universelle: n'indiquer dans les CSS que des tailles de caractères sous forme de pourcentages! Ils pourront dès lors être redimensionnés à loisir par l'utilisateur.
A ce propos, connaissez vous les raccourcis clavier bien pratiques? Sous Netscape, faites Ctrl + pour augmenter la taille et Ctrl - pour la diminuer. Sous Internet Explorer, maintenez la touche Ctrl pendant que vous tournez la molette de la souris!
Essayez sur cette page, vous verrez! (oui je sais, il reste un ou deux styles que j'ai oublié de passer en pourcentage! Je m'en occupe demain :)
posted by Fran�ois 16:53


jeudi, novembre 21, 2002

 
Le coût de la bande passante va tendre vers zéro...
...dans quelques années. C'est la prédiction de Eric Benhamou en partant de la constatation que d'une part, seule 5% des fibres optiques déployées pour les backbones sont aujourd'hui allumées et que d'autre part, on arrive régulièrement à augmenter le nombre de couleurs qu'on arrive a transmettre simultanément dans une même fibre. De plus, en plus, l'accès au réseau ne sera donc plus limité que par le sacro-saint dernier kilomètre!
posted by Fran�ois 17:00

 
Retour à la croissance selon IDC
D'après IDC, l'année 2002 marque le retour à la croissance dans le domaine des technologies de l'information. Mais il ne faudrait pas espérer de croissance à 2 chiffres avant 2006...
posted by Fran�ois 10:43

 
Les flingueurs du Net
(Laurent Mauriac, Calmann-Lévy)
J'avais déjà posté quelques citations relevées au détour des pages mais j'ai fini par lire le livre en entier. C'est un retour assez intéressant sur les pires excès de la bulle internet entre 1999 et 2000. Ceux qui l'ont vécu avec scepticisme ne pourront s'empêcher de sourire (en tout cas, c'est mon cas), même si c'est facile d'avoir ce regard là, après coup. La fabuleuse (malheureuse) histoire de quelques start-up marquantes est racontée, témoignages à l'appui: Boo, iBazar, Fisrt Tuesday, Spray, Europatweb, LibertySurf, Vivendi... mais le plus intéressant reste la véritable thèse défendue par le livre: si l'Internet est aujourd'hui une sorte de secteur sinistré, ce n'est pas tant parce que son potentiel a été largement surestimé (même si il l'a été); si cette bulle s'est créée et a éclaté, c'est surtout parce que se sont engouffrés dans le secteur un nombre incroyable de "friconautes" pour qui, seule comptait la perspective de l'argent facile, grâce aux introductions en bourse, peut importe ce qu'il adviendrait des start-up au delà de cette date. Le concept était que l'on trouverait toujours plus idiot que soi (un "greater fool") pour revendre sa participation avec une plus value substancielle à la clef.
Interview de Laurent Mauriac dans le Journal du Net
posted by Fran�ois 06:38


mardi, novembre 19, 2002

 
10% de la pouplation mondiale sur l'Internet
D'après une étude Nielsen/NetRatings, la population mondiale des internautes en ocotbre 2002 serait de 605,6 millions soit un taux de pénétration planétaire de l'Internet de 9,68 %, l'équivalent du taux d'équipement mondial en automobile. En France, selon NetValue, on peut tabler sur 15,6 millions soit 26% de la poulation.
D'après Global Reach, 64% de cette population mondiale, n'est pas anglophone. La principale langue émergente serait le chinois avec 68 millions d'internautes.
posted by Fran�ois 06:11


lundi, novembre 18, 2002

 
Microsoft domine-t-il vraiment le marché du logiciel?
Dans un article du Seattle Times, Charles Bermant, cite trois exceptions à l'hégémonie de Microsoft: FileMaker, Photoshop et Quicken.
Cette liste est pour le moins surprenante! Commençons par éliminer Quicken pour la France où il n'est plus diffusé et a donc été écrasé de fait par MS Money. Quant à FileMaker... je ne pense pas qu'il ait sur PC le même succès que sur Mac, et mine de rien il est largement dépassé par Access et Excel... (oui, malheureusement, il faut bien l'admettre: beaucoup de gens pensent que Excel est une base de données... pire: la base de données qu'il leur faut! :/ )
Avec Photoshop, on est clairement dans le vrai. Microsoft n'est pas prêt de rivaliser. Mais celà s'étend à presque toute la gamme des logiciels Adobe. Citons par exemple Premiere (montage vidéo) ou InDesign (mise en page) même si sur ce dernier point Quark Xpress reste peut être encore le leader - mais quoi qu'il en soit, ce n'est pas Microsoft.
Et il y en a d'autres qu'il me parait indipensable de citer: Macromedia pour la création web (Dreamweaver, Flash...) ou encore Symantec pour la maintenance (Norton Antivirus, Ghost, Tools...)
J'omets volontairement les considérations portant sur les logiciels serveurs où il est acquis que Microsoft ne domine pas (encore?). Mais en tout état de cause, je pense que sur le desktop, il reste des éditeurs tiers bien plus significatifs que MS dans leur domaines despectifs.
posted by Fran�ois 07:38


dimanche, novembre 17, 2002

 
Tablet PC: oui, mais pour quoi faire?
Le petit monde de l'informatique est enthousiaste. Il parait que la technologie est prête! J'ai eu l'occasion de jouer un peu avec un Tablet PC à Interop cette année... permettez moi de continuer à penser qu'il s'agit d'un beau jouet, mais sans plus!
Il ne s'agit de rien d'autre que d'un PC portable dont on a remplacé le clavier par un système de reconnaissance d'écriture cursive. Oui c'est hype! Et avec une "dalle" électromagnétique plutôt que tactile (contrairement aux PDA par exemple), ce qui permet de prendre appui avec la paume de la main pour écrire avec plus de confort. Oui c'est élégant! Mais le problème, c'est que pour les applications classiques, la zone de saisie où l'on peut écrire est en bas de l'écran, donc on a jamais la place pour reposer la main. La zone est certainement déplaçable, mais après on ne voit plus vraiment ce que l'on fait...
Bref, le Pocket PC est donc surtout utilisable avec des applications spécialement conçues pour lui, comme le journal: un bloc notes électronique avec possibilité de reconnaissance d'écriture. Disons que son principal avantage consiste à pouvoir saisir des notes en étant debout et en disposer immédiatement sous forme numérique. Probablement que pour se déplacer dans un atelier de production ça peut se révéler utile. En réunion, le seul avantage sera de disposer d'une méthode de saisie un peu plus silencieuse qu'un clavier et la possibilité de faire des croquis puis de diffuser le compte rendu immédiatement en sortie de réunion.
Mais ce n'est pas une panacée. Le système de reconnaissance d'écriture, bien qu'étonnament efficace (même sur ma pire écriture!) n'est pas forcément très agréable à utiliser sur les modèles disponibles actuellement: le tracé s'affiche avec un léger décalage aussi bien spatial que temporel. Je m'explique: si vous voulez faire un point il sera généralement décalé de quelques pixels par rapport à l'endroit où vous avez physiquement pointé. Evidemment, il doit y avoir un système de réglage. Le démonstrateur Microsoft sur Interop n'a toutefois pas été en mesure de me le montrer. Par ailleurs, si l'offset se dérègle aussi souvent que sur un Palm ça va vite devenir insupportable (l'avantage du Palm est que l'on ne s'en sert pas en continu, toute la journée).
L'autre décalage se produit dans le temps: l'encre électronique vous suit plus ou moins à la trace mais avec une fraction de seconde de retard. En conséquence, si vous écrivez vite (typiquement le cas d'une prise de notes), vous ne pouvez pas voir en temps réel si vous êtes lisible! Quand une lettre s'affiche vous avez déjà commencé à écrire la suivante. Impossible de corriger le tir (agrandir la boucle d'un e, ou agrandir la barre d'un t) pour améliorer la lisibilité sans casser complètement votre rythme d'écriture.
Quand je dis que l'encre vous suit plus ou moins, c'est parce que le numériseur (qui intervient avant même le processus d'affichage de l'encre) fonctionne lui aussi avec un délai de lattence: il ne mémorise donc pas très finement l'ensemble des pixels par lesquels vous passez. Résultat: toutes vos boucles sont un peu plus serrées que vous ne les avez dessinées... et votre écriture perd forcément en lisibilité. Ce qui n'empêche toutefois pas la reconnaissance par l'algorythme qui semble être assez performant (en revanche, lorsqu'il se trompe, le correcteur d'orthographe est particulièrement inutilisable: il a visiblement été pensé pour un usage avec clavier!)
En conclusion, je pense que les applications sont plutôt limitées à des environnements très spécifiques, là où un PDA ne suffit pas par sa taille ou sa puissance, mais vraiment je vois mal le Pocket PC se développer au delà d'un marché de niche dans les quelques prochaines années. Et même pour des applications très spécifiques, je pense qu'il est utile d'attendre la génération suivante, probablement plus aboutie en termes d'utilisabilité...
(peut être un jour le lecteur de e-books idéal?)
posted by Fran�ois 10:28

 
MS Outlook contre le spam
La prochaine version de Microsoft Outlook entend lutter contre le spam en empêchant les mails reçus au format HTML d'aller chercher leurs contenus mumtimédias sur un serveur distant (sauf accord explicite de l'utilisateur). Malheureusement, ceci aura simplement pour conséquence que les spammeurs enverront désomais des mails au format MIME Multipart avec toutes les images et autres médias inclus. Les spam seront donc beaucoup plus gros et représenteront donc un traffic encore plus imporant!!
Point positif toutefois: impossible avec cette méthode de remonter automatiquement des infos sur qui consulte effectivement le spam reçu puisque la communication avec le site de l'annonceur ne sera par défaut plus possible.
Quant à l'argument marketing de lutte contre les virus, laissez-moi rire... (cela fait belle lurette qu'ils sont intégré dans le message et ne vont pas se télécharger sur un serveur distant!)
Initiative intéressante donc, mais qui ne résoudra pas grand chose (si ce n'est un peu plus de respect de la vie privée des victimes :)
posted by Fran�ois 09:32

 
La visioconférence, bientôt aussi indispensable que le téléphone, le FAX et l'e-mail?
Selon Jean-François Thau (Polycom) sur JDNet chat:
"La Visioconférence n'a pas une mauvaise image... Il y a les entreprises qui s'en servent et les autres ! Allez chez PSA, Valéo, L'oréal, Michelin, Schneider, Aérospatiale... et dans des centaines de PME en France, au Ministère des finances...Vous trouverez des gens qui ne "peuvent plus s'en passer", au même titre que leur PC ou FAX !"

"L'ensemble des grands comptes et grandes administrations sont aujourd'hui équipées."

"Le phénomène interressant, comme je le mentionnais plus tôt, c'est la descente en profondeur de ces technologies dans le "middle market". Les PME représentent aujourd'hui 40% des placements !"

posted by Fran�ois 05:56


samedi, novembre 16, 2002

 
Citation de Rafi Halajian (Fluxus):
"Pendant la grande vague des intriductions en Bourse euphoriques de 1999-2000, la capacité d'attention d'un analyste ou d'un investisseur institutionel était le plus souvent de quarante-cinq minutes. PowerPoint était donc l'outil par excellence pour lyophiliser votre projet et le servir à ceux qui tenaient les cordons de l'avenir de votre boite".

posted by Fran�ois 04:25


vendredi, novembre 15, 2002

 
La citation du jour
En janvier 1999, le business model du commerce électronique semble être de vendre à perte en compensant par la pub, voire d'offrir le PC qui permettra de venir consulter la publicité! The Economist s'interroge alors:
"Est-ce trop improbable d'imaginer Dollar.com, une entreprise qui vendrait des billets de 1 dollar pour 90 cents et gagnerait de l'argent grâce à la publicité?"

posted by Fran�ois 04:37


jeudi, novembre 14, 2002

 
Russel Beattie pense que PalmOS est voué à l'échec
Personnellement je serais beaucoup moins catégorique! Ma réponse:
A PDA is more a sort of an electronic notebook than a pocket computer. (Btw that's where MS has it all wrong starting with the name "PocketPC" !)
Symbian may be a challenger but I think it's all going to depend on the usability of the interface. Think mainstream. The Zire is a good thing: most people don't need more. Okay, maybe an integrated MP3 player... and that's why PalmSource have BeOS now, ARM architecture and PalmOS 5.
It's gonna be the MacOS vs Windows again. User interface will be the key. And so far, there's no real pressure to be compatible with company standards. Besides PalmOS pretty elegantly syncs with Window Apps.
Of course Palm has to adapt quickly to be more suited for smartphones, but that's another problem. (Though an important one because smartphones are the ones which are going to finance for PDAs...)
Symbian may have it right, but I don't know enough about the UI to tell more.

posted by Fran�ois 09:26


mercredi, novembre 13, 2002

 
dixit un ancien de Boo.com
sur la 4ème de couv de "Les Flingueurs du Net" (calmann-Lévy):
"On a niqué l'économie mondiale, mais on s'est bien amusé"


posted by Fran�ois 05:53


mardi, novembre 12, 2002

 
Nouveaux PDA sous PalmOS?
Lu sur PDABuzz aujourd'hui:
PalmSource CEO David Nagel, speaking yesterday in London, said more companies will soon become Palm OS licensees, though he declined to specify which ones. (Apple and Legend--a major PC vendor in China--are rumored to be on the short list.) He did, however, hint that some new members of the Palm OS club are also working with the Pocket PC and/or Symbian platforms. (Hmmm...Toshiba? Nokia? Let the speculation begin!)

posted by Fran�ois 15:47

 
Smartphone vs. PDA
Symbian, depuis sa création (sur la base d'Epoc, OS du Psion) l'avait clairement pressenti: l'assistant numérique personnel au sens large se déclinera sous deux formes principales: le PDA tel qu'on l'a connu jusqu'ici (Palm, PocketPC) qui tient presque dans la main et se manipule avec l'autre main (stylet, mini-clavier...) et le smartphone: qui tient vraiment dans une main et se manipule facilement avec les doigts de la même main.
Pour éviter la surcharge d'appareils divers, on pouvait envisager d'intégrer le téléphone au PDA et munir celui-ci d'une oreillette... mais pas très pratique à manipuler... surtout pour décrocher lorsqu'on vous appelle. Alternative: un casque bluetooth... mais on reste loin de la facilité à manipuler un smartphone (quasiment le même form-factor qu'un téléphone classique).
Voilà pourquoi il faut s'attendre à ce que les ventes de PDA restent marginales par rapport aux smartphones à venir.
Microsoft l'a bien compris en lançant son OS spécialisé Smartphone (embarqué en l'occurrence dans le SPV - son photo vidéo - de Orange). Il ne s'agit pas de Pocket PC mais bel et bien d'un OS optimisé pour le format du smartphone. Et c'est là que Microsoft est malin! Bien plus que Handspring qui avec le Tréo propose un smartphone hibride (à base de Palm OS) trop gros pour être pratique en utilisation téléphone.
Et PalmOS a un sérieux problème ici: il doit d'urgence décliner son OS dans une version embarquable sur un format plus proche d'un téléphone classique! C'est de là qu'il faut attendre 90% des revenus! Encore une fois, le PDA classique ne s'adresse qu'à une clientèle restreinte de businessmen ou de passionnés (bref ceux qui ne peuvent se contenter d'un clavier à 16 touches, voire d'un système de reconnaissance vocale en anticipant sur les progrès à venir de cette technologie...)
Microsoft joue sur les deux tableaux... il a économiquement raison! Et son principal concurrent n'est donc pas PalmOS comme on pourrait le croire mais plutôt Symbian et son chef de file: NOKIA !
posted by Fran�ois 07:13


lundi, novembre 11, 2002

 
Morpheus, Sentry, Spyware & Crime...
Si j'en crois quelques témoignages trouvés sur le net; il semblerait que sentry.exe ait été installé par Morpheus (c'est à dire il y a assez longtemps déjà!!). Evidemment l'installeur de Morpheus ne prévient pas et il n'y a pas non plus d'icône dans le panneau de contrôle Add/Remove pour désinstaller ce spyware (je l'accuse parce qu'il essaye de se connecter au net sans que je ne lui ai rien demandé!)
Morpheus n'est pas le seul à oeuvrer ainsi (bien qu'à ma connaissance WinMX, par exemple, soit bien plus civilisé...) Mais ce qui me parait tout de même abbérant, c'est que quand c'est Kevin Mitnick qui entre sur votre système à votre insu, on le met en prison. Quand c'est une société commerciale, celà semble parfaitement légal!
posted by Fran�ois 06:04


dimanche, novembre 10, 2002

 
Envoyez les pesticides!
J'ai trouvé deux nouvelles saloperies dans mon arbo windows: sentry.exe et sharedprem.exe. Cette vermine n'est pas détectée par Ad-aware ou Spybot Search & Destroy. Connaissez un outil capable de détecter plus que ceux là... ? Pour l'instant il faut les supprimer à la main et les déréférencer de la section Run automatique de la registry.
posted by Fran�ois 18:20

 
Magic business
Citation (excellente) de BlogAtom:
After the famous quote from Arthur C. Clarke:
Any sufficiently advanced technology is indistinguishable from magic
I would like to propose a new, personal version:
Any sufficiently advanced business is indistinguishable from theft

posted by Fran�ois 18:02

 
Back on the web...
Lorsque j'ai vendu ma société au printemps 01, la prochaine étape consistait pour moi à prendre enfin des vacances de plus d'une semaine et sans ordinateur! Après deux semaines à parcourir le sud de la France en moto j'avais totalement perdu le réflexe de lancer un check mail avant même d'appuyer sur le bouton ON (celui de la cafetière!). Et c'est ainsi qu'en rentrant, j'avais aussi arrêté de blogguer... d'ailleurs j'avais également arrêté de me shooter au café!
Un an et demi s'est passé et je me demande parfois si je n'ai pas eu tort de m'éclipser du web. Non pas que je considère que le web ait fondamentalement besoin de moi... ce serait probablement plutôt l'inverse... mais il y a tant de choses à dire en parallèle des médias traditionnels... Peut être devrais-je tenter à nouveau de mettre mon petit grain de sel dans cette grande soupe d'informations?
posted by Fran�ois 14:43


This page is powered by Blogger. Isn't yours?


François francois PLANQUE fplanque IT trends technologies information technology blog weblog